• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Anie Belleville

École de l'Érablière






 
Anie Belleville

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Anie Belleville
École de l'Érablière

« Je suis profondément attachée à mon milieu de vie et de travail. Je crois que l’école est un endroit pour apprendre à se dépasser. Je crois que chaque élève devrait avoir la chance de vivre des expériences stimulantes qui l’amèneront à aller plus loin et à s’ouvrir sur le monde ». Cette vision, Anie Belleville, enseignante de français en 3e secondaire à l’École secondaire de l’Érablières de Saint-Félix-de-Valois, s’engage à la concrétiser pour faire des jeunes qui fréquentent son école de futurs citoyens tournés sur le monde et engagés dans leur collectivité. Elle aurait pu s’en tenir au cadre de ses cours, mais elle a décidé de porter l’idée jusqu’au bout en amenant des élèves en voyage à travers le monde. Elle investit son temps sans compter pour leur permettre de s’ouvrir à des cultures différentes, pour les amener à saisir l’importance de bien maîtriser le français et d’autres langues.

En fait, son amour pour le monde scolaire rejaillit chaque jour sur ses élèves, alors qu’elle n’hésite pas à leur proposer des défis nouveaux et engageants. « Anie a toujours un projet en cours d’exécution. Le dynamisme de son milieu de travail et l’épanouissement des élèves sont au cœur de ses préoccupations », témoigne sa collègue, Sylvie Chartier.

Cette année, elle fait découvrir la Grèce à ses élèves. Ils dégusteront des produits locaux, visionneront le film Troie en classe et réaliseront une présentation multimédia sur ce pays. « Je veux que mes élèves s’imprègnent de la culture grecque avant de lire l’Odyssée d’Homère, une œuvre marquante, mais aride à lire pour les jeunes ».

Mme Belleville se sert de la littérature pour faire découvrir le monde à ses élèves. Depuis quelques années, elle a poussé l’expérience plus loin en organisant des voyages à l’extérieur du pays avec des élèves du 2e cycle du secondaire. « J’ai eu la piqûre. Les élèves reviennent de leur expérience et ils sont différents. Ils en sont grandis et moi aussi! », s’exclame-t-elle.

Jusqu’à maintenant, elle a permis à des élèves de visiter la France, la Grèce, l’Italie, les États-Unis. À l’automne, elle s’envolera vers l’Angleterre avec un nouveau groupe. Récemment, en collaboration avec un enseignant d’éducation physique, elle a organisé un véritable pèlerinage sportif à Buffalo, Toronto et Montréal.

« Ce type de voyage allume la curiosité des jeunes qui ont la chance d’y prendre part. Ils deviennent plus attentifs, plus ouverts aux autres cultures. Ils comprennent l’importance de maîtriser plusieurs langues. C’est une richesse à acquérir. Dans certains cas, le voyage agit comme tremplin pour les propulser vers de nouveaux horizons. Le monde est un village maintenant et je veux qu’ils en soient conscients », s’enflamme l’enseignante.

Évidemment, la planification de ces voyages n’est pas de tout repos et demande de mener plusieurs campagnes de financement de façon successive, mais Mme Belleville s’engage entièrement pour ses élèves qui, autrement, n’auraient probablement pas la chance de voyager, puisqu’ils viennent d’un milieu assez défavorisé.

« Elle ne compte jamais son temps pour faire vivre une expérience culturelle des plus enrichissantes aux élèves. Anie est une femme organisée, structurée et humaine », fait valoir son directeur, Pierre Heynemand Jr.

C’est ainsi que, lorsque M. Heynemand a entrepris des démarches pour créer un programme d’éducation internationale, Mme Belleville s’est jointe au comité. « Le programme Ouverture sur le monde me rejoint dans mes valeurs. Les jeunes feront plus d’anglais, apprendront l’espagnol, leurs cours auront une saveur internationale et ils seront invités à s’engager dans leur communauté ». Le nouveau programme sera offert à deux classes de 1re secondaire à compter de septembre 2009. Il ne fait aucun doute, Anie Belleville met tout en œuvre pour permettre aux jeunes qui passent sur les bancs de l’École secondaire de L’Érablière de s’ouvrir sur le monde et de devenir plus curieux de la vie. Même si elle se définit comme une personne assez discrète qui aime rester dans l’ombre, il est facile de deviner que ses actions devraient demeurer gravées dans la mémoire de ses élèves et que ceux-ci la remercieront un jour de leur avoir permis de poser un regard différent sur le monde.



Anie Belleville
École de l'Érablière



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Anie Belleville /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc