• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Renée Rouleau

Collège Sainte-Anne de Lachine






 
Renée Rouleau

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Renée Rouleau
Collège Sainte-Anne de Lachine

Alors que bien des jeunes croient encore pouvoir tout réussir instantanément, il est rassurant de constater qu’il existe toujours de ces personnes qui leur enseignent que sans effort et combativité, ils ne pourront atteindre leurs objectifs. Parmi elles, il y a justement Renée Rouleau, professeure à la concentration danse et ballet du Collège Sainte-Anne de Lachine. « Quand je constate qu’ils ont compris cela et qu’ils s’investissent à fond, je me dis que j’ai accompli ma mission », lance-t-elle d’un ton assuré.

Britannique de naissance, cette grande dame de la danse classique a joint les rangs d’une école de danse professionnelle dès l’âge de 11 ans. Rapidement recrutée par la compagnie du Ballet Royal de Londres, l’une des cinq plus grosses organisations du genre au monde et où, selon le Times, seulement une candidate sur 700 est acceptée, Mme Rouleau a parcouru l’Europe et travaillé avec les plus grandes stars de la danse de son époque. Puis une blessure l’a contrainte à mettre un terme à sa carrière de danseuse classique. C’est alors qu’elle a choisi de se tourner vers l’enseignement afin de transmettre aux jeunes, comme elle le dit si bien, « sa passion pour cet art classique qui fait vivre l’âme de la personne qui l’expérimente ».

Puis l’amour pousse Renée Rouleau à traverser l’océan et à s’installer au Québec où elle transmet, depuis, son savoir au sein de diverses écoles, dont celle des Grands Ballets Canadiens, le collège John Abbott et même l’UQAM. Pendant 20 ans, elle opère aussi sa propre école de ballet, l’Académie de ballet Renée Rouleau. Puis croyant le jour de la retraite venu, elle se départit de son école, mais ressent à nouveau, quelque mois plus tard, un intense désir de côtoyer à nouveau les jeunes et à leur enseigner ce qu’elle connaît le mieux au monde : la danse classique.

« De par sa passion et les nombreuses heures dédiées pendant les cours et à l’extérieur des heures de classe, Mme Rouleau a su motiver un bon nombre d’élèves dans la poursuite de leurs études au Collège Sainte-Anne de Lachine. Elle sait mobiliser un élève à travers sa participation à une activité parascolaire », s’empresse à préciser Michel Twigg, directeur du développement international au Collège Sainte-Anne de Lachine, là où enseigne la finaliste depuis maintenant sept ans.

C’est d’ailleurs cette grande volonté à vouloir faire découvrir aux jeunes la beauté des arts classiques qui caractérise largement l’engagement constant de Renée Rouleau. Grâce au programme du Collège, les jeunes peuvent goûter et vivre une expérience de danse et de théâtre, et même se présenter devant un public et ainsi sentir la satisfaction de la réussite après un long travail. « L’important pour moi, c’est que mes jeunes goûtent aux arts classiques et qu’ils puissent ensuite pouvoir porter un jugement à savoir s’ils aiment ou non. Comment peut-on juger si on ne sait pas de quoi on parle? J’ai même eu une jeune fille qui n’aimait pas la danse classique et qui, à la suite de ses cinq ans ici, m’a confié que jamais elle aurait cru avoir autant de plaisir à s’exécuter sur de la musique classique », confie Mme Rouleau.

Et pour l’enseignante, pas question de privilégier qui que ce soit. La danse classique est à la portée de tous et de toutes. « J’ai toujours trouvé déplorable que l’on dise à un jeune « tu n’as pas ce qu’il faut ». En danse, notre corps est notre instrument de travail. Cela devient comme une variation sur un même thème et on travaille avec ce qu’on a. Tout ce que je veux, c’est qu’ils comprennent qu’avec de la rigueur et du travail, on parvient à réussir. Que ce soit en danse ou dans toute autre sphère de notre vie. »

L’amour des jeunes transpire dans chaque parole de Renée Rouleau et cet amour, comme elle l’affirme, les jeunes le lui rendent très bien. « J’essaie simplement d’offrir mes expériences afin d’enrichir la vie du Collège et surtout d’enrichir les connaissances artistiques des étudiants. Je me trouve d’ailleurs très privilégiée de pouvoir contribuer à l’éducation de tous ces jeunes », conclut-elle avec satisfaction.



Renée Rouleau
Collège Sainte-Anne de Lachine



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Renée Rouleau /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc