• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2009
AVENIR PROJET ENGAGÉ
Magasin équitable

Saint-Laurent
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys





 
Magasin équitable

AVENIR PROJET ENGAGÉ



Magasin équitable
Saint-Laurent

Acheter du café, du thé, du sucre ou du chocolat, quoi de plus banal pour nous, Nord-Américains. Pourtant, l’achat de ces denrées a une incidence directe sur la qualité de vie de certains peuples à travers le monde. En mettant sur pied leur Magasin équitable, les élèves de 2e secondaire en adaptation scolaire de l’École secondaire Saint-Laurent et leur enseignante ont justement voulu faire leur part pour tenter de mettre un terme à l’exploitation des enfants dans la production de ces denrées.

« Jamais je n’aurais cru qu’il y avait encore des jeunes qui vivaient dans des conditions semblables », raconte Patool, étudiante née au Québec, mais dont les parents sont d’origine Syrienne, en réaction à des reportages que leur enseignante leur a montrés pour les sensibiliser à la cause du commerce équitable. « Je dois avouer que ça m’a vraiment touchée. C’est pourquoi je m’implique beaucoup dans notre projet. »

C’est en cherchant à sensibiliser les jeunes de sa classe de l’an dernier face à la problématique de la production de chocolat et des conditions dans lesquelles se retrouvent des enfants victimes d’esclavage en Afrique de l’Ouest, que l’enseignante Lyne Leblanc a lancé le projet de Magasin équitable. S’inspirant en quelque sorte du vaste réseau mondial de Magasins du monde présent dans 800 écoles en Europe, Mme Leblanc a voulu que ses élèves s’approprient le concept pour en faire un vaste projet d’apprentissage appliqué.

Ainsi, depuis le début de l’année, les jeunes impliqués ont pris part à diverses activités de vente et de sensibilisation à l’achat de produits équitables, parvenant ainsi à vendre jusqu’à maintenant pour plus de 4 000 $ de produits. Et le groupe ne vise pas moins que le double et même plus. À la fin de l’année, les profits engendrés par ce projet seront redonnés à des organismes humanitaires que les jeunes auront eux-mêmes identifiés.

« L’objectif principal est de sensibiliser aux produits du commerce équitable. C’est pourquoi nous les offrons à des prix très compétitifs afin que tous y aient accès. Mais le plus important c’est que tous ces jeunes constatent que même s’ils sont jeunes, ils peuvent faire une différence, qu’ils ne sont pas impuissants devant toutes ces injustices sociales », indique l’enseignante, précisant que bien que ce projet touche spécifiquement les 16 élèves de sa classe, ce dernier a pris de plus grandes proportions et l’engouement est devenu contagieux. Maintenant tous les élèves de 2e niveau sont sensibilisés en assistant à des conférences de spécialistes sur le sujet.

Pour l’instant, le groupe de Mme Leblanc gère un inventaire de produits limités à du café, du sucre, du thé, du riz, des fruits séchés et du chocolat, mais le groupe souhaite accroître son nombre de fournisseurs et ainsi ajouter certains produits dont des épices et des produits d’Amérique du Sud.

Tristan Lecomte, fondateur d’Alter Eco, entreprise spécialisée dans l'importation et la distribution de produits issus du commerce équitable, est d’avis que les étudiants se montrent très intéressés par les sujets reliés à la mondialisation et que leur sensibilisation est primordiale. Il croit aussi que les notions de consommateurs citoyens devraient être enseignées du primaire à l’université. « Il est important d’enseigner à chacun la responsabilité du développement humain de la planète. Il faut enseigner la solidarité envers les peuples de la terre ainsi qu’envers les générations futures », a-t-il déjà affirmé. Voilà qui s’applique parfaitement bien au projet périscolaire que vivent présentement les élèves de l’école Saint-Laurent.

« Nous avons de belles conditions de vie au Québec et ce n’est pas partout pareil. En nous impliquant, nous aidons les enfants qui sont maltraités ailleurs, et ça, c’est important », témoigne à son tour Jihane, jeune élève d’origine marocaine.

À bien y penser, les jeunes sont probablement beaucoup plus compatissants que certains adultes peuvent le croire à l’égard de la justice sociale, des différences culturelles et des clivages sociaux Nord-Sud. « En voyant l‘engagement de mes jeunes pour ce projet et l’engouement que cela crée du côté des membres du personnel et de la direction, je me dis que toutes les heures investies de leur part et de la mienne en valent vraiment la peine », constate avec bonheur l’enseignante.



Magasin équitable
Saint-Laurent



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Magasin équitable /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc