• Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
  • Gala Forces-Avenir - niveau Universitaire
RECHERCHE

2008
AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ
Louise Labonté

École secondaire du Transcontinental
Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs





 
Louise Labonté

AVENIR PERSONNEL ENGAGÉ



Louise Labonté
École secondaire du Transcontinental

« Tout ce qui a été écrit mérite d’être lu, que ce soit bon ou mauvais. Ça favorise le développement du sens critique et ça ouvre l’esprit. » C’est par cette entrée en matière que Louise Labonté, technicienne en documentation à l’école secondaire Transcontinental de Pohénégamook, explique la grande passion qu’elle voue aux livres et à la lecture. Une passion qu’elle s’évertue de transmettre, à travers des projets spéciaux, des comités de lecture ou encore des concours littéraires, aux nombreux jeunes qui fréquentent la bibliothèque de l’école où elle œuvre depuis plus de 30 ans.

« Selon Louise, la bibliothèque, c’est le cœur de toutes les institutions scolaires. Si le cœur est fort, tout suit : les élèves, les profs, la direction et la population », rapporte pour sa part Dyane Bouchard, enseignante à la même école, au sujet de la finaliste de la catégorie Personnel engagé. « Et si Louise demande ou organise, les gens embarquent sans se poser de questions. »

En effet, au fil de ses 32 ans passés à l’école Transcontinental, Louise Labonté a organisé plus d’une activité. « Ma volonté de vouloir amener les jeunes à découvrir les livres et la lecture par le biais de projets spéciaux remonte à très longtemps. À l’époque, je trouvais aberrant de voir des élèves en retenue être emmurés à la bibliothèque et ne rien faire, victime d’un manque de motivation flagrant. J’ai alors choisi de les motiver et de lancer avec eux un concours littéraire. Le succès a été immédiat », raconte-t-elle.

Puis au fil des ans, de plus en plus d’élèves se sont montrés intéressés par les initiatives de la technicienne en documentation responsable de la bibliothèque. Elle a initié une semaine annuelle du livre, la formation d’un comité bibliothèque, la création d’un club littéraire, l’organisation d’activités thématiques échelonnées sur toute l’année scolaire ou dans le cadre de la Journée mondiale de la lecture, la conception et la publication du journal de la bibliothèque et la préparation de rencontres d’artistes et d’écrivains.

« Lorsque Mme Labonté nous présente un projet, nous pouvons être certains qu’il aura été élaboré avec une grande réflexion et avec rigueur. Il est ainsi presque sûr que ses projets reçoivent l’aval de l’ensemble du personnel. Cela prouve son aptitude à susciter l’engagement tant chez les élèves que dans tout son milieu », raconte pour sa part le directeur de l’école secondaire, Alain Pelletier.

Et chacun des projets doit intégrer le plus de jeunes possible. « Permettre à des jeunes de vivre des expériences, de poser des petits gestes qui nourrissent l’imaginaire, voilà qui est formidable. Parce que pour moi, ouvrir les portes de la connaissance, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de l’école, ce n’est pas seulement un travail, mais une passion », confie celle qui en plus d’être engagée auprès des jeunes, l’est également dans sa communauté, entre autres, en tant que conseillère municipale, de présidente du conseil de Fabrique et de vice-présidente de la Société d’horticulture de Pohénégamook.

Ce besoin intarissable de s’investir, de chercher à faire mieux, de trouver de nouveaux projets à mettre de l’avant, de dénicher la petite nouveauté qui fera vibrer les jeunes, Louise Labonté n’est pas prête de le perdre. Comme le prochain projet, mis de l’avant dans le cadre du concours provincial « J’ai la tête à lire » qui invitera les élèves de l’école à ajouter, lors de chaque cours de français, une période supplémentaire de lecture de 20 minutes.

« Dans une bibliothèque, il y a une belle ambiance de respect et ça, je le sens chez les jeunes et j’en suis fière. Je suis d’autant plus fière que depuis les dernières années, je vois de plus en plus de garçons se rendre à la bibliothèque sur l’heure du midi et je trouve ça très bien. J’ose croire que par mon travail, j’ai contribué un peu à donner à certains jeunes le goût des livres. Et ça aussi, j’en suis fière », conclut la finaliste.


Louise Labonté
École secondaire du Transcontinental



RESSOURCES

VIDÉOS

Get the Flash Player to see this player.


PHOTOS


Voir la galerie de photos


PARTENAIRES


Valoriser l’engagement étudiant pour favoriser l’émergence de nouvelles initiatives ayant une incidence sur les projets de vie des jeunes et leur entourage
Accueil / Programme secondaire / Finalistes / Louise Labonté /
Sherweb_logo O2 web logo David Leclerc