Manuelle Alix-Surprenant

Une étudiante engagée à mettre ses compétences au service des personnes adoptées à l’international

Étudiante à la maîtrise à l’Université de Montréal, Manuelle Alix-Surprenant a choisi l’anthropologie de l’adoption et de la parenté comme sujet de prédilection.

Elle-même issue de l’adoption internationale, la Québécoise aux origines sud-coréennes sait pertinemment, comme les 20 000 autres Québécois dans sa situation, qu’il est important de partager son parcours de vie et d’y trouver un sens. C’est justement pour offrir un espace de socialisation aux personnes ayant vécu l’adoption internationale qu’elle a cofondé l’organisme L’Hydridé, à la suite de sa rencontre avec sa mère biologique.

Siégeant au Secrétariat à l’adoption internationale du gouvernement du Québec, elle a aussi pris part à la réalisation du projet La couleur de l’adoption, un livre qui montre l’apport à l’identité québécoise des personnes adoptées à l’international.