Daniela Brito Morales

Une élève engagée à ne plus laisser les difficultés d’apprentissage prendre le dessus sur sa vie

Colombienne d’origine, Daniela Brito Morales a longtemps mis ses difficultés d’apprentissage sur le compte de son statut de nouvelle arrivante.

À son passage au secondaire, l’explication de ses embûches s’est finalement révélée : dyslexie, dysorthographie et trouble de l’attention. Obtenant dès lors l’assistance adaptée à sa condition, l’élève de l’école secondaire Saint-Laurent s’est mise à améliorer peu à peu ses résultats et à reprendre confiance en elle. C’était comme si une nouvelle Daniela émergeait. Avec persévérance, l’adolescente a comblé son retard scolaire, et elle s’est ouverte sur les autres.

Choisissant de se joindre à l’équipe de soccer scolaire pour libérer le surplus d’énergie qui nuisait à sa concentration en classe, elle a aussi exploré diverses activités parascolaires en devant par exemple membre du conseil étudiant, de la radio étudiante, du comité vert et de celui des sports.