Gabriel Morales Grande

Un élève engagé à atteindre ses objectifs malgré son TSA

Gabriel Morales Grande a longtemps vu son rêve d’intégrer les classes régulières comme irréalisable à cause de son trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Ayant de la difficulté à communiquer et un grand manque de confiance en lui, il passe de la classe d’accueil à celle d’adaptation scolaire. Ce recul anéantit tous ses espoirs et il finit par ne faire que le minimum d’efforts. Puis, son enseignante de français de 4e secondaire lui apprend qu’il ne faut jamais perdre foi en soi-même. Gabriel travaille alors sa confiance et, après 5 années au secondaire et beaucoup de travail sur lui-même, il passe au régulier, suit des cours de cuisine et participe même à une compétition régionale. Il apprivoise ses peurs; entre autres, celle des guêpes le contraignait dans ses sorties. Un pas à la fois et avec de la musique aux oreilles, il gère ses crises de panique.

Soutenu par sa mère, des intervenants et ses enseignants, il savoure ses réussites et se fixe un nouvel objectif : le cégep.