Sarah Hakizimana

Une élève engagée à tout faire pour s’intégrer dans son nouvel environnement

Obligée de fuir toute jeune son pays d’origine en compagnie de sa famille, Sarah Hakizimana n’a pas eu un parcours de tout repos.

Après presque neuf ans dans un camp de réfugiés au Kenya, la jeune Congolaise prend la route du Canada et se retrouve à London, en Ontario. Puis, après une année passée à s’adapter à un nouveau milieu et à apprendre l’anglais, elle et sa famille prennent à nouveau la route, mais pour Montréal cette fois. Aujourd’hui en classe d’accueil à l’école secondaire Mgr-A.-M.-Parent, Sarah étonne par son enthousiasme et sa détermination. Autrefois habituée à une salle de classe au sol caillouteux et remplie de deux cents autres enfants réfugiés, elle profite de ses nouvelles conditions pour faire grandir ses connaissances et même pour en faire profiter ses camarades, qu’elle aide lorsqu’ils ont des difficultés.

Signe de son intégration, elle s’est jointe à l’équipe de volleyball, dans laquelle son talent de joueuse a vite été remarqué.